Organisme sans but lucratif ayant pour mission de rassembler les femmes de Lanaudière

Le conseil d’administration

Nicole Laroche, présidente

Mot de la présidente

Comme vous l’avez constaté, j’ai été réélue Présidente du FDAL pour une autre année. Quel
honneur! Merci pour votre confiance!

Cette saison nous avons comme thème : Prenons la place qui nous revient!

Saviez-vous que de nombreuses recherches ont démontré que les entreprises qui comptent un plus grand nombre de femmes dans les hautes sphères de direction exécutive, obtiennent en moyenne de meilleurs résultats financiers, de meilleurs rendements des capitaux propres, des ventes et des investissements, ainsi que moins de risque d’insolvabilité.

Et pourtant, quel que soit leur niveau d’études, les femmes touchent, à leur entrée sur le
marché du travail, un salaire hebdomadaire brut inférieur à celui des hommes. Par exemple, en 2015, celui des femmes diplômées du baccalauréat qui travaillaient à temps plein se chiffre à 899 $ et celui des diplômées de la maîtrise à 1 131 $. Leurs confrères touchaient respectivement 1 000 $ et 1 307 $. Cela signifie que les bachelières touchaient, chaque semaine, un salaire correspondant à 89,9 % de celui des bacheliers et que les diplômées de la maîtrise touchaient 86,5 % du salaire brut des diplômés de la maîtrise. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à avoir obtenu un diplôme universitaire. En effet, en 2015, dans la population âgée de 25 à 64 ans, 34,5 % des femmes étaient titulaires d’un certificat, d’un diplôme ou d’un grade universitaire, ce qui était le cas de 26,9 % des hommes. L’écart est beaucoup plus creux au niveau de la population plus jeune : 43,0 % des femmes âgées de 25 à 34 ans et 26,9 % des hommes du même groupe d’âge possédaient un grade universitaire.

Le revenu total médian des femmes représentait 71,5 % de celui des hommes en 2014. Dans la population travaillant à temps plein, le salaire hebdomadaire moyen des femmes représentait 85,4 % de celui des hommes en 2016. Leur taux horaire moyen équivalait à 88,6 % de celui des hommes.

Je vous invite à visiter le site internet du Conseil du statut de la femme et consulter le document Portrait des Québécoises en 8 temps – 2017 où j’ai noté les statistiques précédentes. Vous y découvrirez des statistiques encourageantes et d’autres qui le seront moins.

Il reste du chemin à faire pour nous et pour nos filles, et merci à celles qui nous ont ouvert le
chemin. Je crois fortement que nous parviendrons à l’égalité entre les femmes et les hommes avec beaucoup de confiance et de fierté et surtout, énormément d’audace.

Les activités du FDAL est une opportunité de se regrouper, d’échanger et de partager les
réussites professionnelles de femmes inspirantes évoluant dans différents domaines. En
espérant que la diversité, la complémentarité et la qualité de nos événements sauront vous plaire.

Bonne saison à toutes!

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...